Le Hoppy Loft du Delirium Café by le Slow Beer Club – Part#2

slow-beer-club

Je m’attaque donc à la deuxième partie de mon périple avec le Slow Beer Club. Je vous ai dit que j’étais super contente d’avoir visité la Brasserie de la Senne? Oui, bon… J’insiste pas alors! Ce que j’ai oublié de préciser c’est qu’on a, en plus des bières, eu droit à une restauration par Xavier du food truck : Road Cook. Pour l’occasion, il nous a concocté :

Un velouté aux chicons et à la Taras Boulba
***
Le fameux burger Road Cook avec buns à la Stouterik
et de vraies frites bien d’chez eux

IMG_4258

Direction : le Hoppy Loft du Delirium Café.

Après avoir bien mangé et bien bu, le Slow Beer Bus nous a amené vers le centre de Bruxelles. Comme j’ai beaucoup parlé, suis restée sobre sauf que j’ai oublié de faire pipi avant de partir. Mes voisins de bus ne se sont pas fait priés pour me chambrer (j’aurais mieux fait de me taire et de souffrir en silence). Après un petit passage devant Délices et Caprices, rue des bouchers, nous sommes arrivés au Delirium Café pour une private party au Hoppy Loft où un fût de Rulles Estivale était à notre disposition! Cela ne nous a pas suffit évidemment. Mon collègue de Bières Cultes a donc déniché une bouteille de Sang D’Encre de la brasserie québécoise du Trou du Diable (plutôt rare sur le vieux continent!), David a lui jeté son dévolu sur une Weltmerz de De Struise Brouwers. Nos conversations animées de buveurs(es) passionné(e)s (spéciale dédicace à Nathalie et Laurent qui étudient la zythologie et le brassage) ont pu continuer tranquillement jusqu’à l’heure fatidique où les namurois(es), liégois(es), gembloutois(e)s et j’en passe, ont du quitter le navire. Suis restée papoter avec Vincent Callut, déjà croisé sur les réseaux sociaux. Pis, en regardant ma montre, j’ai réalisé qu’il était grand temps de prendre mon train.

Conclusion.

Pour une première sortie c’est une réussite. Merci à toute l’équipe du Slow Beer Club, j’attends la prochaine avec impatience.

À propos de Doroley

Co-gérante des 4 magasins Bières Cultes et secrétaire de l'association Bières & Papilles, je m'implique au quotidien et via la Paris Beer Week, à développer une consommation durable et responsable de la bière artisanale et locale.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivez-moi sur Twitter

Follow Les Apérologues on WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :